basilique ST SEURIN.jpg
Carte Via Turonensis.jpeg

La voie de TOURS

C’est aux environs de 834 que l’on découvre, en Galice espagnole, le corps de Jacques le Majeur apôtre du Christ, évangélisateur de l’Espagne, mis à mort à Jérusalem en 44.

Alors, de toute l’Europe, on se rend à St Jacques-de-Compostelle pour vénérer les reliques du Saint. Au XII° siècle, le moine Almery Picaud, dans son « Guide du pèlerin », identifie parmi les quatre voies principales, la Via Turonensis ou Voie de Tours, qui passe par Bordeaux.

 

Au port Deus Pelegris, Port du Bordeaux médiéval, les pèlerins arrivent de Blaye et Lormont par bateaux et, traversant la ville, se rendent à la basilique St Seurin. »

 

 C’est en ces termes que la Ville de Bordeaux a tenu à honorer cette tradition en créant un itinéraire au sein de la ville actuelle. Cet itinéraire, balisé par les macarons de bronze créés par Christine Mathieu, part de la Porte Cailhau, près de laquelle accostaient les pèlerins.

 

L’Association Bordeaux-Compostelle Hospitalité St-Jacques a souhaité installer sa Maison du Pèlerin sur cet itinéraire, à proximité de la Porte Cailhau, au 28 de la Rue des Argentiers et à l’angle de la Rue de la…Coquille